Piscine enterrée en bois : comment faire son choix

La piscine est devenue une meilleure alliée pour profiter des étés caniculaires. En effet, il n’y a rien de mieux que de se baigner dans un bassin pour se rafraîchir. Bien que ce dernier se décline sous plusieurs modèles, rien ne vaut la piscine enterrée en bois. contrairement à la piscine en béton aspect bois, celle-ci se distingue du lot par son respect plus prononcé de l’environnement. Comme son nom le démontre, sa matière première est le bois. De ce fait, elle s’harmonise parfaitement avec le paysage et les meubles de jardin avec son côté chaleureux et naturel. De plus, vous avez la possibilité de la construire dans une petite cour, une petite terrasse ou bien un petit jardin. Ce type de bassin est aussi très prisé par sa facilité d’assemblage. Contrairement aux autres matériaux, l’installation d’une piscine enterrée en bois semble très aisée.

Par ailleurs, elle peut être construite sur mesure en fonction des préférences des propriétaires. Il suffit de bien choisir la forme souhaitée (rond, rectangle, hexagone, carré, octogone) et le tour est joué ! Elle séduit également les utilisateurs puisqu’elle permet de réduire les empreintes environnementales étant donné qu’elle est fabriquée avec du bois, qui est un matériau écologique. Pour vous aider à dénicher le modèle de bassin enterré en bois qui correspond à votre besoin, nous vous invitons à lire cet article jusqu’à la fin !

Devis

Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Quels sont les critères de choix d’une piscine enterrée en bois ?

Quels sont les critères de choix d’une piscine enterrée en bois La piscine enterrée en bois séduit de plus en plus de foyers ces dernières années. Non seulement elle ajoute de l’esthétique à leurs propriétés, mais elle leur permet également de contribuer à la protection de l’environnement. Le bois est, en effet, un matériau noble et naturel qui ne présente aucun impact sur l’écosystème. Cependant, compte tenu des différents modèles de piscine enterrée en bois, il faut avouer que trouver celui qui répond le plus à ses attentes est compliqué.

Pour limiter les mauvaises surprises, on vous conseille de commencer par déterminer l’essence du bois. Si vous recherchez des matières résistantes, optez pour l’ébène ou le teck. L’un comme l’autre jouit, à l’évidence, d’une longue durée de vie, de plus il ne craint pas les agressions extérieures telles que les champignons ou bien les insectes. Vous pouvez également vous pencher vers le robinier ou l’iroko. Cependant, ses qualités laissent un peu à désirer. Les bois classiques comme les pins feront aussi l’affaire à condition d’avoir été traités au préalable. La deuxième étape consiste à se focaliser sur le traitement du bois.

Généralement, les piscines enterrées en kits prêtes à installer ont déjà subi de nombreuses démarches pour s’adapter à l’humidité et aux intempéries. Toutefois, si vous préférez vous procurer des matériaux en gros, vous devez procéder à l’autoclave avant d’entamer les travaux. Ensuite, il est très recommandé de bien choisir les formes des piscines enterrées en bois selon vos préférences. Le bassin rectangulaire est le plus courant, mais si vous avez assez d’espace, vous pouvez vous orienter vers les modèles ronds. La dernière étape est de vous renseigner sur les prix de chaque modèle choisi. À noter que le tarif maximum peut aller jusqu’à plus de 10 000 euros selon leurs spécificités. Pensez cependant à visiter plusieurs magasins et comparer les prix avant votre achat.

Les différentes étapes de l’installation d’une piscine enterrée en bois

La pose d’une piscine enterrée en bois se déroule en plusieurs étapes. Avant tout, sachez que vous avez besoin de trouver l’emplacement idéal pour l’implanter. Pour ce faire, privilégiez toujours votre confort. Après, vous devez préparer le terrassement. Notez que vous pouvez vous-même vous y mettre si vous avez les matériels requis pour effectuer les travaux. En clair, vous avez besoin d’une pelleteuse dotée de godets. Dans le cas contraire, il est très recommandé de faire appel à un professionnel. Bien que cela puisse vous revenir cher, sachez qu’un expert vous garantit un meilleur résultat.

Notez qu’avant d’entamer le terrassement, il est indispensable de faire une déclaration de travaux ou de demander un permis de construire selon la superficie de la piscine enterrée en bois. La phase suivante consiste donc à marquer le sol. Veillez à bien compter 50 centimètres de plus autour de la structure afin de poser aisément le système de drainage, les puits de compression, les jambes de force ainsi que les canalisations. Les matériels indiqués ci-dessus vous serviront pour creuser tout en respectant les dimensions en hauteur.

Ensuite, installez le gravier au fond de la piscine pour optimiser la solidité de l’assise du béton et niveler le sol. Étant donné que le soubassement peut être victime des remontées humides, il faut poser une bâche plastique et des ferraillages dessus pour pallier ce problème. Il ne reste plus qu’à couler au moins 15 cm de béton. Veillez à ce que la dalle soit bien lisse pour faciliter la pose des revêtements comme les carreaux ou les peintures. Une fois la couverture installée, vérifiez si un feutre de protection ou une couche de sable apparait. Si c’est le cas, procéder à un lissage à la main. La dernière étape est celle de l’installation de la structure en bois. Référez-vous à la notice et suivez les instructions indiquées pour réussir votre quête.

La piscine enterrée en bois : comment l’entretenir ?

La piscine enterrée en bois - comment l’entretenir Une piscine enterrée en bois attire de nombreux foyers, notamment par son joli design et son excellent rapport qualité/prix. Vous devez savoir, cependant, que construire ce genre de piscine requiert un entretien pour optimiser sa longévité. Bien que le bois soit une matière solide, il peut changer de couleur et risque de perdre son éclat à cause des intempéries ou des UV. Ces raisons expliquent pourquoi il est impératif d’en prendre soin.

Néanmoins, sachez que ce matériau est passé par plusieurs traitements avant d’être mis en vente sur le marché. La piscine enterrée en bois est souvent victime d’une éclaboussure de chlore ou d’eau. Vous pourrez remarquer à la fin de votre séance de baignade que les parois finissent par être sales. Pour les décrasser, vous avez principalement besoin de mélanger de l’eau et du savon noir. Prenez ensuite une brosse pour enlever les salissures mentionnées précédemment. Il ne vous reste plus qu’à rincer avec un jet d’eau et le tour est joué ! Comme susmentionné, le bois est régulièrement en contact des UV. Or ces derniers peuvent vieillir la couleur naturelle de la matière au fil du temps. Pour mettre fin à ce problème, vous avez besoin de procéder au dégrisement du matériau.

Pensez à vous équiper d’un dégriseur pour supprimer définitivement les taches. Pour y parvenir, on vous recommande de vous munir d’un pinceau à poil long et du produit indiqué précédemment. Ensuite appliquez le dégriseur puis laissez reposer pendant environ 5 minutes. Il ne vous reste plus qu’à rincer et laisser sécher la construction pendant des jours. Pour nourrir le bois, appliquez-y un saturateur. Celui-ci est très recommandé puisqu’il apporte de l’éclat au matériau. Utilisez un tissu ou un chiffon pour vous débarrasser de l’excédent des produits. À noter qu’il faut attendre environ 24 heures avant de se baigner.

Laisser un commentaire