Piscine Enterrée en béton : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Une piscine est devenue un élément indispensable pour se rafraîchir pendant les saisons chaudes. Depuis la succession des étés caniculaires, de nombreux foyers se sont lancés dans la construction d’un bassin dans leurs propriétés. D’ailleurs, des chiffres montrent que plus de 1,3 million des Français ont opté pour la piscine enterrée en kit, piscine en coque ou carrément construite en béton. Si l’on se réfère à cet indice, on peut dire que cette dernière a connu un énorme succès auprès de ceux qui souhaitent profiter d’une baignade en famille ou entre amis chez eux. Notez, cependant, qu’il existe une multitude de matériaux pour fabriquer ce type de bassin. Le béton figure parmi les plus prisés. En effet, confectionner une piscine enterrée en béton conjugue l’esthétique et la longévité.

En clair, elle peut être modulée en fonction des résultats souhaités. Vous avez la possibilité de personnaliser sa forme (carrée, rectangle, haricots, etc) et ses dimensions selon la surface disponible. La piscine enterrée en béton est également un bon investissement puisque sa structure solide lui garantit une durabilité accrue dans le temps. Néanmoins, avant de vous lancer et de placer votre argent dans un tel projet, vous devez comprendre certaines démarches à suivre et connaitre le budget nécessaire pour le mettre en œuvre. Découvrons cela ensemble à travers cet article !

Devis

Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Quelles sont les spécificités d’une piscine enterrée en béton ?

Une piscine enterrée en béton trouve petit à petit sa place dans une propriété. Comme son nom l’indique, sa base de construction est le béton. Solide, ce dernier confère une meilleure robustesse à votre bassin. De plus, il a l’avantage d’être résistant aux intempéries. Vous n’avez donc plus à vous soucier de dépenser de l’argent supplémentaire pour réparer les dommages après une forte pluie ou tempête. Bien que cette matière soit étanche, il est quand même indispensable de prévoir un revêtement comme le carrelage, l’enduit, ou la peinture pour le protéger. Néanmoins, vous avez besoin d’un investissement supplémentaire pour rafraîchir régulièrement ce type de bassin en cas de fissure des carreaux, par exemple.

Connaitre le coût de la construction d’une piscine enterrée en béton Personnalisable, une piscine enterrée en béton peut être modifiée en fonction de vos envies. Il vous suffit de dessiner le modèle qui vous convient et le constructeur se chargera de sa mise en œuvre. Toutefois, vous devez bien choisir le style le plus approprié à votre propriété pour y apporter une petite touche esthétique. Entre la piscine en béton aspect bois et la piscine naturel, vous avez de quoi sublimer votre havre de paix ! Vous pouvez aussi axer votre choix vers les modèles avec rebord sans margelles ou tout simplement planter des pelouses sur le rebord du bassin.

Rien ne vaut une piscine en béton sur mesure ! Il est néanmoins, indispensable de confier les travaux à des professionnels pour obtenir un résultat parfait. Contrairement aux bassins similaires, celui-ci est très apprécié par son adaptabilité. En effet, sa structuration se base sur la projection ou l’écoulement. De ce fait, il peut être construit sur n’importe quel type de terrain qu’il soit boisé, en pente ou rocailleux. Avant de bâtir votre piscine enterrée en béton, pensez à prendre une grande marge puisque sa réalisation s’allonge jusqu’à 2 mois.

Construction d’une piscine enterrée en béton : quelles sont les démarches à suivre ?

Les normes en vigueur à appliquer pour chaque type de bassin sont différentes. Cette raison explique pourquoi il est important de bien se renseigner avant de se ruer dans un tel type de projet de construction. Installer une piscine enterrée en béton n’est pas à prendre à la légère. À l’évidence, il faut respecter les règles avant de se lancer. Pour une piscine d’une superficie inférieure à 10m², aucune autorisation n’est indispensable sauf si la construction a lieu dans des sites classés.

Dans tous les cas, on vous recommande de vous rapprocher de la mairie et de vous informer auprès du service de l’urbanisme pour plus de détails. Cette initiative vous permettra de connaitre s’il existe quelques restrictions à prendre en compte avant de sauter le pas. Pour une piscine couverte de 1,80 m de hauteur ou non couverte, entre 10 à 100 m², cependant, vous devez impérativement rédiger une déclaration de travaux au préalable.

Si vous souhaitez vous lancer dans la mise en œuvre d’une piscine enterrée en béton de plus de 100 m², il vous faut absolument un permis de construire. Pour cela, il est indispensable de fournir quelques dossiers. Premièrement, vous avez besoin d’un acte administratif pour examiner les installations et les travaux du sol. Il vous faut également un formulaire cerfa disponible en ligne ou à récupérer à la mairie. Complétez les dossiers et envoyez-les par courrier pour un délai d’instruction de 3 mois.

Une fois que vous obtiendrez l’accord, vous pouvez enfin vous lancer dans la construction du bassin. Notez que pour préserver votre intimité et être à l’abri des yeux indiscrets, vous devez anticiper une distance de trois mètres entre les bords de la piscine et la clôture. Cette loi s’applique sur tous les types de piscines. Il est en effet indispensable de ne pas créer des problèmes de vis-à-vis avec son entourage.

Connaitre le coût de la construction d’une piscine enterrée en béton

Quelles sont les spécificités d’une piscine enterrée en béton

Pour mettre en œuvre une piscine enterrée en béton, vous avez besoin de mettre votre budget de côté. En effet, ce type de construction est un peu onéreux étant donné qu’il requiert d’énormes travaux. Ne vous inquiétez pas, il s’agit d’un excellent investissement puisqu’il est robuste et durable à la fois. Il est à noter, cependant, que le prix imposé varie généralement en fonction des techniques de pose du béton. Les structures en béton coulé sont les plus courantes pour offrir la forme souhaitée à la piscine.

Comme son nom l’indique, le matériau sera donc coulé dans des blocs à bancher ou entre des panneaux en bois ou en métal. Il peut, par ailleurs, accueillir une multitude de revêtements. Les structures en parpaings se basent, quant à elles, sur la superposition de blocs creux. Elles nécessitent également l’installation de poteaux raidisseurs pour optimiser la solidité de l’ensemble.

Si vous optez pour des bassins enterrés en béton projeté, attendez-vous à l’installation d’un treillis métallique sur lequel sera projeté le matériau. En général, le prix de ces différentes structures de piscine enterrée en béton varie entre 20 000 et 35 000 euros. Étant donné que la construction de ce type de bassin demande de gros travaux et n’est pas déplaçable, elle est donc soumise à une imposition. À noter que seules les structures avec une superficie de plus de 10 m² sont concernées.

Le taux de la taxe foncière peut varier en fonction de nombreux paramètres. Cette raison explique pourquoi vous devez vous rapprocher d’un centre des impôts fonciers avant de vous lancer dans la mise en œuvre de la piscine. Si vous avez pris votre décision, vous devez déposer une déclaration auprès du même centre dans un délai de 90 jours après la construction de la piscine enterrée en béton.

Laisser un commentaire